Travailler plus, non, travailler mieux, oui !!!

Voila un refrain que l’on entend rarement.

Dans les métiers de l’informatique, qui sont en crise actuellement (sauf dans la petite bulle de Saskatoon, qui semble résister à tout), le refrain qui revient souvent c’est « travailler plus pour satisfaire nos clients », « soyez plus motivé, soyez plus investi ».

C’est une belle phrase mais qui sonne souvent comme un non-sens lorsqu’on la vit de l’intérieur.

Employés, employeurs, arrêtez de dire n’importe quoi.

Au premier, chers développeurs, je dirais :

« Affûtez votre outil » ou comme le disait Abraham Lincoln « If I had six hours to chop down a tree, I’d spend the first four hours sharpening the axe. » Littéralement « Si j’avais six heures pour couper un arbre, je passerais les 4 premières heures à affûter ma hache. »

Ce qui veut dire, Messieurs, Mesdames les développeurs, réfléchissez avant de faire afin d’être plus efficace. Restez au fait des technologies, prenez le temps d’étudier les outils qui peuvent vous rendre plus efficaces, expérimentez et appliquez, en un mot, Osez !!! Vous aurez besoin de moins de temps pour la même charge de travail.

Bien sûr certains vont me répondre, mais nous n’avons pas le temps de réfléchir ou d’étudier ou d’expérimenter. En clair,  « Je n’ai pas le temps d’affûter ma hache, il faut que je coupe cet arbre. » Ben voyons !

Lorsque vous créez votre environnement de travail, prenez le temps de le configurer afin d’être le plus efficace, même si cela doit vous prendre une heure, deux heures ou huit heures. Si grâce à cette configuration, vous êtes capable de gagner 10 ou 20 minutes par jour, vous verrez que l’investissement est très vite rentable.

Il en est de même pour vos développements. J’ai l’exemple d’un développeur qui s’est « amusé » à écrire son parser pour un format de fichier XML fait maison. Alors qu’il existe des outils qui vous permettent de générer le code afin de parser automatiquement votre fichier. Dans le deuxième cas, le code est optimisé, rapide à mettre en place ou à mettre à jour. Dans le premier cas, il faut le temps de l’écrire, de le tester, le remettre à jour manuellement. Mais voila, le développeur n’avait pas le temps d’étudier l’outil. Dommage.

Au second, chers employeurs, je dirais :

Arrêtez de rogner sur des coûts, qui certes font baisser vos dépenses, mais font baisser également votre production. Alors, oui, vous pouvez compenser en faisant travailler plus vos employés, mais si ceux-ci pouvaient l’être sans toujours avoir à travailler plus.

Pour cela, quelques règles simples et rapidement rentables :

  • Fournissez un second écran voire un troisième écran à vos employés : une étude de Microsoft montre que la productivité augmente de 9 à 50%. Coût de l’opération : 200€, pour un ingénieur avec un coût de 1000 euros par mois et une productivité accrue de 15%, l’investissement est rentable en seulement un mois et demi, et vous gagnez 15% de productivité sans travailler plus. Ce qui signifie sur une journée de huit heures, une bonne heure et demie de gagnée, (mon employeur actuel l’a bien compris, j’ai eu un second écran dès le premier jour et tout le monde en a un, même la secrétaire)
  • Fournissez un espace de travail suffisamment grand. Je vois des managers expliquer qu’ils ont réussi à faire rentrer un développeur dans moins d’un mètre carré et qu’ils peuvent ainsi économiser 5000 euros par an en frais de structure. Super, mais le développeur n’a pas les moyens de poser son clavier et un cahier sur son bureau. Perte de productivité, facilement 15%, si ce n’est 25%. Par rapport au coût sur la marge totale, ça fait une belle différence et pour le salarié également. Permettez au moins à vos collaborateurs de respirer et de poser plus de 2 feuilles sur leur bureau. Fournissez leur également de quoi ranger leurs affaires, un placard, des tiroirs et pas dans la pièce d’à côté, s’il vous plaît,
  • Fournissez les outils qui augmentent la productivité. Imprimante, téléphone, logiciels et matériels de qualité. Je me rappelle avoir vu une fois, une imprimante, type imprimante personnel basique pour 80 personnes, à un autre étage dans un autre local, fermé à clé. Tout de suite, vous découragez vos développeurs d’imprimer, belle économie de papier et d’encre. Mais belle perte de productivité également. J’en ai vu d’autres qui préféraient des outils Open Source gratuits plutôt que l’investissement dans un logiciel performant mais payant. J’ai un bel exemple avec MS Project. Je passais mes vendredis entiers à essayer de mettre à jour mon super logiciel gratuit afin d’avoir des dates de fin pour mon projet, alors que la même chose était possible avec MS Project en moins d’une heure. Coût du logiciel : 1000 euros, gain de productivité : +20%. Rentabilité garantie. Je suis fan de logiciels libres, mais il faut également savoir réfléchir.

Alors à toutes ces règles simples, vous me répondrez, oui, mais moi qui vends des hommes, ça me coûte. Un développeur qui travaille plus, ça ne me coûte pas plus cher, il est payé le même prix. Et en temps de crise, il le fait même sans qu’on lui demande.

Et je ne peux que répondre :

Super !!! Logique implacable.

Publicités

4 Réponses to “Travailler plus, non, travailler mieux, oui !!!”

  1. stephaneerard Says:

    J’aime beaucoup l’idée et l’es soutenu auprès d’un ancien employeur, qui m’a doucement rit au nez en m’arguant son humanité mais finissant par le capitalisme.

    Quand tu parles d’affuter ses outils, je pense que jeter un oeil sur le développement dirigé par les modèles peut être très instructif !
    Sur eclipse.org, il y a le Model CourseWare Project ou on peut télécharger des présentations expliquant le monde « méta ».
    Une faite par l’INRIA est très compréhensive pour le « non-initié ».

    • iguane39 Says:

      Les employeurs sont très humains dans leur présentation, mais beaucoup moins quand il s’agit de gros sous. J’ai vu au zapping de canal+ hier ou avant-hier, un gars qui se plaignait que les gens venaient maintenant à la télévision uniquement pour faire de l’argent, pas pour montrer de nouvelles choses ou de la créativité. Je crois qu’effectivement le monde est maintenant uniquement dirigé par l’argent et rien d’autre. Je me souviens d’un de mes boss qui m’avait lancé une fois, qu’il valait mieux faire un boulot crade qu’un boulot propre pour un projet client, car au final, on gagnait plus d’argent. Comment peut-on encore imaginer dans ces conditions dire qu’on aime son métier…?

      Tu aurais les liens pour le CourseWare et la présentation de l’INRIA ? Merci de les poster en réponse.

  2. stephaneerard Says:

    Questino de passion, à mon sens… 🙂

    Pour le Model Course Ware Project (anglais):
    http://www.eclipse.org/gmt/omcw/resources/

    Pour la présentation de l’INRIA plus particulièrement :
    http://www.eclipse.org/gmt/omcw/resources/chapter02/downloads/IntroductionToModelEngineering.INRIA.ppt
    Chapitre 2,2

    Bonne lecture 🙂

  3. lsoft Says:

    tres interessant comme article
    logiciel Maroc


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :