Le Web 2.0 avec Python et Django

Bon, alors après avoir testé un peu Python et Django, voir mon post précédent avec rss4mininova, je me suis dit que j’allais me faire une petite application Web 2.0, avec de l’AJAX, un petit truc simple mais qui en jette plein les yeux…

Alors qu’est-ce-qu’on choisit ? Et bien du javascript bien sur. Alors lequel, Dojo, Extjs ou je ne sais quel autre… Essayons Dojo avec Google, « Python Django Dojo », résultat intéressant, 1 seul. Super. On essaie, pas facile, faut connaitre le javascript, Dojo, le CSS et le HTML, tout ca pour faire un simple bouton qui affiche un « Hello World », laisse tomber.

Passons à extjs, le framework parait super, la démo est super soignée, recherche sur Google, pareil, un résultat intéressant, mais avec une ancienne version, ca compile pas, faut tout corriger et faut connaitre le javascript, extjs, le CSS et le HTML, encore des tonnes de connaissance pour afficher un « Hello World ». On oublie.

Mais que vois-je ?, Pyjamas, un super framework de la mort qui tue pour Python (et qui copie GWT de Google en moins bien), afin de faire des applis Web 2.0. Super !!! Recherche Google, presque pareil, un site intéressant, un gars a réussi à mélanger du Django et du Pyjamas, un exploit, il ne lui a fallu que 15 fichiers, 400 lignes de code pour afficher « Hello World ». Merci la simplicité.

Bon quand je vois Python, c’est cool, on fait des choses très bien, très rapidement. Quand je vois Django, ca commence à devenir moins cool, mais ca reste jouable, pour des petits sites. Quand je vois ce qu’on peut faire en Web 2.0, je dis « arrêtez !!! », vous n’êtes pas sur la bonne voie, ca ne va pas le faire.

Donc conclusion, vous voulez faire du Web 2.0, oubliez Python. Vous voulez faire des scripts de la mort qui tue et qui traitent vos fichiers, fournissent un serveur de données, penchez pour Python.

Pour tout le reste, utilisez Java… !!! 😉

Publicités

Prise en main de Python, Django et Google App Engine

Etant dans une petite période de chomage (que j’espère courte), je me suis aventuré sur le chemin de Python, Django (un framework pour Python) et Google App Engine (les serveurs Google faisant tourner du Python).

J’avais bien envie de me mettre à une technologie de script, afin de faire plus tard (dans mon futur job?) des petits scripts rapides afin de traiter des fichiers, des données ou tout autre besoin.

Pourquoi Python ?, parce qu’il s’agit d’un des outils à la mode en ce moment, surtout dans la région de Saskatoon au canada, puisque ca devait être un de mes langages de travail (avant qu’on annule le poste). Et puis Google est en soutien avec son GAE, donc y’a pas de raison que ca ne dure pas.

Donc je prends les tutoriaux Python (très bien fait), les tutoriaux Django (un peu moins) et je me lance dans la création de flux RSS à partir des données fournies par Mininova (Faut bien que ce soit utile quand même !!!)

Alors initiation, essais, tests, traitement de technos diverses (http, listes, parsing, xml, rss) et finalement au bout de 2 jours pleins (compter 16 heures), me voila avec ma petite application sur GAE.

Petite conclusion rapide après 2 jours : La langage se prend bien en main, même si j’aurais aimé une documentation plus complète (ca ne vaut pas la javadoc de Sun), mais il y a pas mal d’exemple sur le net. Et puis je n’ai pas encore essayé un éditeur digne de ce nom, juste Notepad++. D’ailleurs après réflexion, je crois que je vais opter pour Netbeans Python, ca me semble un des plus simples à installer et des plus aboutis. Je vous tiens au courant avec une petite mise à jour.

Pour info, la petite application GAE prend un ou plusieurs mots-clés dans son url (style « heroes » ou « heroes+720P » pour la version HD), récupére le résultat dans Mininova, ordonnancé par seeds et crée un flux rss avec ces données. Quand on l’intègre dans Netvibes, on en voit tout de suite l’énorme intérêt.

Résultat du programme Python (tri sur Seeds) et celui fournit par Mininova (sans tri sur les seeds)

Résultat du programme Python (tri sur Seeds) et celui fournit par Mininova (sans tri sur les seeds)

Sur ce, je vous laisse les liens utiles et les sources (pour ceux qui voudraient s’en inspirer).

%d blogueurs aiment cette page :