Plugin Firefox : Greasefire et Google Fx

Et oui, encore 2 petits plugin firefox. Enfin pas tout à fait. Le premier est un plugin firefox, le second un script greasemonkey. Dans tous les cas cependant, il vous faudra firefox.

Greasefire : Découvrez les scripts GreaseMonkey

Greasefire est un plugin firefox qui permet au fil des sites sur lesquels vous surfez, de vous informer des scripts disponibles pour ceux-ci. Vous pouvez donc surfer normalement et si le site sur lequel vous vous trouvez permet d’utiliser des scripts GreaseMonkey, greasefire vous l’indiquera et vous fournira directement dans Firefox une petite interface pour découvrir le script et l’installer. Un must lorsqu’on souhaite personnaliser son surf.

Affichage des scripts disponibles sur le site courant

Affichage des scripts disponibles sur le site courant

Google Fx : Personnaliser votre recherche Google

Google Fx quant à lui est un script GreaseMonkey, qui vous permet de personnaliser la page de résultat Google afin d’afficher plus que la simple recherche de site proposée par Google. Vous y retrouverez Wikipedia, Google Images, Google Video, des liens vers d’autres moteurs de recherche, triés par catégorie, filtrable sur le titre, le contenu, la date… Un vrai bonheur pour celui qui souhaite voir organiser ses résultats. Mais attention cependant, ce petit script ralentira légèrement l’affichage des résultats. C’est perceptible mais pas réellement gênant.

Affichage de la page de résultat Google avec le script Google Fx

Affichage de la page de résultat Google avec le script Google Fx

Pour la forme, je vous rappelle mes propres scripts GreaseMonkey :

Plugin Firefox : AutoPager & Cooliris

Il y a environ un an, j’avais découvert un plugin plutôt fun; nommé Cooliris, qui permet d’afficher sur un mur l’ensemble des images d’une recherche et de faire défiler ses images sur la gauche ou sur la droite.

Mur dimages Cooliris

Ce plugin est particulièrement bien soigné et montre les capacités  de Firefox et de l’équipe de développement. Mais passé le premier effet fun, on s’aperçoit très rapidement que celui-ci n’est absolument pas utilisable pour de la recherche d’image, puisque le mur apparait en premier plan et que le bouton du milieu pour ouvrir l’image d’un site dans un nouvel onglet est désactivé. Cela signifie globalement que si vous choisissez une image, vous allez sur le site contenant l’image et vous perdez, non seulement le mur mais également votre recherche. Il est ainsi impossible de revenir à votre recherche initiale rapidement si l’image sélectionnée ne vous convient pas.

J’ai donc très rapidement cessé d’utiliser ce plugin.

Et voici qu’au détour du Web, hier soir, je suis tombé sur un autre plug-in, qui est surement moins cool, mais beaucoup plus efficace.

AutoPager permet de charger automatique la page suivante d’une recherche, que celle-ci soit textuelle, image ou video, pour des sites variés comme Google, Google Images, YouTube ou Facebook.

Chargement automatique de la page suivante sur Google

Chargement automatique de la page suivante sur Google

Arrivé en bas de page, la page suivante se charge automatiquement, et vous pouvez ainsi poursuivre votre recherche sans cliquer sur le moindre bouton ou patienter quelques secondes. Et rien ne vous empêche de remonter dans votre page ou d’ouvrir des onglets. La recherche d’images est alors grandement accélérée.

Petit défaut de jeunesse, les sites internationaux ne sont pas configurés d’origine, outre Google.com et Google.cn, vous aurez donc à rentrer dans la configuration du plugin, copier une configuration existante, comme celle de Google.cn et renommer les liens Google.fr pour faire fonctionner ceux-ci.

Mais une fois cette courte et simple étape passée, profitez d’un plug-in à fort potentiel. Devenez plus efficient encore dans vos recherches.

Update : Une nouvelle version est arrivée, beaucoup de sites fonctionnent de manière automatique et plus rapidement. Un vrai plaisir.

Devenez un PowerUser d’Internet (1er partie)

Lorsque je vois les utilisateurs d’Internet autour de moi, je suis encore surpris de voir des gens qui sont encore 4 ans, voire 6 ans, en retard, par rapport aux pratiques de navigation d’aujourd’hui. Ce post, ces posts puisqu’il est en plusieurs parties, a pour objectif de vous transformer en poweruser d’internet. Il concerne les novices, mais également les utilisateurs qui se croient expérimentés en la matière. Vous verrez, vous avez beaucoup à apprendre. Pour ceux qui auraient des points à rajouter, utilisez les commentaires, j’en serais ravi.

Firefox

Pour devenir un poweruser, il faut déjà commencer par installer Firefox. J’imagine mal être superperformant sur Internet en utilisant IE 7, voire pire IE6. Pour les autres navigateurs, vous verrez que le nombre de plugin sur Firefox oblige à ne pas utiliser Netscape ou Safari.

Donc installez Firefox en allant sur http://getfirefox.com.

Tab Mix Plus

Ensuite il va vous falloir un premier plugin indispensable, Tab Mix Plus, qui va vous permettre de nettoyer la barre des onglets et les onglets eux-mêmes. Ainsi dans les pages de configuration de Tab Mix Plus, choisissez de ne pas afficher les boutons de fermeture d’onglets qui sont inutiles et prennent de la place et configurez le bouton du milieu comme étant l’actionneur de fermeture des onglets. Idem pour la barre d’onglets, le bouton nouvel onglet et fermeture d’onglets sont inutiles. Poursuivez ensuite en permettant l’affichage des onglets sur trois niveaux, très utile lorsque l’on a beaucoup d’onglets. La roulette sur la barre d’onglets vous permettra d’afficher les niveaux supplémentaires si le cas se produit. Dans l’affichage des onglets, configurez les onglets non lus en italique, souligné et bleu (ou tout autre format à votre guise). Ceci vous permettra de savoir quels sont les onglets déjàs lus et ceux restant à découvrir. Enfin configurez le bouton du milieu pour ouvrir les onglets récemment fermés, cela vous permettra d’être agile dans votre navigation.

Choisissez également d’ouvrir un nouvel onglet lorsque vous rentrez une nouvelle adresse dans la barre d’adresse, lorsque vous utilisez la barre du moteur de recherche en haut à droite, pour les favoris et pour l’historique. Vous n’aurez pas ainsi à vous soucier de chercher le bouton pour ouvrir un nouvel onglet vide, celui-ci s’ouvrira automatiquement. Et pour l’ancien que vous vouliez fermer, vous avez tjs le bouton du milieu, si besoin. Facile.

Surf

Maintenant lorsque vous surfez, sur Google par exemple, vos recherches doivent s’effectuer ainsi :

  • Tapez vos mots-clés dans Google et affichez les résultats,
  • Cliquez avec le bouton du milieu sur l’ensemble des liens qui vous semblent intéressant, de cette manière vous devriez avoir 5, 10 ou 15 onglets ouverts non lus,
  • Naviguez ensuite dans chaque onglet à votre guise et fermez les au fur et à mesure si vous les trouvez inintéressant avec le bouton du milieu, facile. Si vous ratez votre onglet, pas grave, cliquez à nouveau sur la barre d’onglet, celui va réapparaitre.

Vous allez vite vous apercevoir que l’ouverture et la fermeture des onglets est quelque chose de très simple et rapide, facilitant ainsi la recherche d’informations. Et vous verrez que très rapidement vous ne pourrez plus vous en passer.

Prochain post : Votre page à votre image pour parcourir le web en un clin d’oeil.

Lire, créer, éditer et annoter vos PDFs

Pour vous éviter de chercher les différents logiciels qui vont répondre à vos attentes et surtout pour éviter de les installer et de les désinstaller (ce qui est toujours pénible avec Windows), je vous ai fait une petite compil’ de l’indispensable.

Lire vos PDFs

Bon, pour lire vos PDFs, la majorité d’entre vous utilise Adobe Reader. Un classique. Mais avec le temps, l’outil est devenu lourd, se charge lentement et utilise une instance de l’application pour chaque fichier. Je vous propose donc Foxit Reader, qui fait exactement la même chose, mais en mieux. Il s’ouvre très rapidement, permet de gérer plusieurs fichiers avec le système d’onglet et fournit par défaut les boutons d’affichage des pages en continue, discontinue, par 2 pages ou par 4 pages. Très pratique pour naviguer dans un document PDF.

Créer vos PDFs

Pour créer vos PDFs, le plus simple, c’est l’installation d’un logiciel qui simule une imprimante. Ainsi sur tous les logiciels Windows qui permettent d’imprimer, vous allez pouvoir rediriger l’impression vers un fichier PDF. Simple, élémentaire même et rien de plus intuitif et générique.

Pour çà, un seul soft, PDFCreator. Attention, un concurrent propose un logiciel du même nom, mais avec un espace (PDF Creator). Ne prenez pas celui-là, il est payant.

Editer vos PDFs

Le principe du PDF, logiquement, c’est qu’il n’est pas modifiable. Mais ce temps-là est terminé, vous pouvez maintenant facilement prendre un PDF, l’éditer et le redistribuer. En PDF ou dans un autre format. Pour cela, 2 outils assez classique. Le premier Open Office 3.0 et le second, une extension pour Open Office, Sun PDF Import Extension. Vous ouvrez votre PDF avec Open Office qui va le transformer au format Open Document. Vous pourrez ainsi modifier le texte, rajouter ou supprimer des images, des pages… Et ensuite, vous pouvez le réenregistrer au format PDF avec l’imprimante PDF vu plus haut.

Annoter vos PDFs

Enfin, si vous ne souhaitez pas modifier le PDF, tout simplement parce que vous souhaitez mettre en évidence des annotations, il existe un petit outil nommé PDF-XChange Viewer. Le seul petit inconvénient de l’outil, c’est que les annotations ne sont pas forcément figées.

Avec tout ca, vous devriez maintenant raffoler des PDFs. Faites vous plaisir, c’est quasiment le seul format exploitable sur toutes les machines et sur tous les systèmes d’exploitation.

%d blogueurs aiment cette page :